Renegociation pret immobilier



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Renegociation pret immobilier

On peut voir un modèle ancien de balance de comptable avec des pourcentages de taux de prêt immobilier dans les plateaux

Réviser votre prêt immobilier avec votre banquier n’et pas une chose aisée quand on ne s’y connait pas du tout : au final, l’opération et longue et laborieuse, et hélas pas toujours payante.

En 2014, seul un quart des emprunteurs qui auraient eu un intérêt à renégocier leur prêt immobilier ont franchi le pas. La banque de France confirme ce constat en juillet 2014 : la part des renégociations et rachats dans les nouveaux crédits à l’habitat atteignait respectivement 6% et 7%, et pourtant ces opérations représentaient plus du tiers des flux de crédits en 2013.

Cela dit, ceux qui parviennent à renégocier avec succès leur prêt immobilier réalisent en moyenne 25 000 euros d’économies, il faut donc faire l’effort de se renseigner et de faire une simulation de renégociation de pret immobilier pour être renseigné sur les offres de la concurrence de votre banque. La renégociation prêt immobilier est un savoir-faire comme un autre, donc rassurez-vous : tout peut s’apprendre.

Renegociation pret immobilier : de quoi s’agit-il exactement ?

La renégociation ou le rachat d’un prêt immobilier n’a toujours que deux but précis : réduire le montant des mensualités (des fois en rallongeant la durée), ou économiser en réduisant la durée et / ou le taux d’intérêt. Examinons cela plus en détails :

Réduire le montant de ses mensualités restantes peut être fait en renégociant le taux d’intérêt à la baisse. Rien de bien sorcier : si le taux d’intérêt est plus bas, vous payez moins en intérêts, vous économisez donc un peu d’argent chaque mois. La durée du prêt peut rester la même, vous n’aurez pas à payer de frais de remboursements anticipés ou les frais liés à une nouvelle garantie. Même si vous devez payer des frais de dossier dans certains cas vous serez probablement gagnants en fin de compte.

Si vous voulez racheter votre prêt immobilier pour rallonger la durée et ainsi réduire de beaucoup les mensualités, la procédure sera complexe et coûteuse : vous payerez beaucoup en frais (500+ euros de frais de dossiers) et augmenterez aussi de beaucoup le montant total des intérêts. Ce n’est donc qu’à faire en dernier recours, si vous avez perdu votre emploi, que votre salaire a beaucoup diminué, que vous vous êtes séparés de votre conjoint(e) et que la situation financière a beaucoup évolué, bref, cela devrait être votre dernier recours.

Réduire la durée de remboursement en conservant les mêmes mensualités est une autre option, au même titre que renégocier les montant des mensualités sans changer la durée du remboursement. En faisant un apport financier appelé remboursement anticipé, on peut réduire facilement de moitié les intérêts restant à payer. En revanche, on doit payer des FRA, ou frais de remboursement anticipés, égaux en général à 6 mois d’intérêts des sommes remboursées, ou à 3% du capital restant dû avant le remboursement.

Les conditions pour la réussite d’une renégociation de prêt immobilier

Premièrement, vous devez savoir que renégocier son crédit immobilier n’est pas automatiquement rentable. Pour que ce soit le cas, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • L’écart entre le taux d’intérêt de votre prêt et le taux des cours actuels doit être d’au moins 1% pour les sommes inférieures à 200 000 euros. Rien que depuis 2013, les taux ont chuté de 1 à 2,4%, donc ce critère ne devrait pas être bien compliqué à satisfaire…
  • La somme restante à payer doit être d’au moins 50000 à 75000 euros.
  • La durée restante de remboursement doit être suffisamment importante pour que le gain financier de la renégociation ou du rachat soit supérieur aux frais engendrés. Dans l’idéal, il faudrait qu’au moins la moitié de la durée de remboursement se soit déjà écoulée.
  • Dernier point, ceux qui désirent vendre leur bien rapidement n’ont pas intérêt à faire racheter leur crédit : cette opération engendre souvent des frais de remboursement anticipé, plafonnés à 3% du capital restant dû avant remboursement, qu’ils n’auraient pas le temps d’amortir.

Conseils pour la renégociation du prêt immobilier avec le banquier

Premièrement, contactez votre banquier pour savoir si il est ouvert à une renégociation, et si oui demandez lui à quel montant s’élèveraient les frais de dossiers etc. Si il refuse, allez directement voir la concurrence, rien ne vous retient : demander est gratuit et pourrait vous faire économiser plusieurs milliers d’euros !

Vous pouvez aussi poliment faire comprendre à votre banquier que vous vous y connaissez un minimum, que vous vous êtes renseigné sur internet et donc que vous savez qu’il est possible de renégocier votre crédit immobilier à un meilleur taux même si il prétend le contraire ou hésite. Rappelez lui, toujours avec courtoisie, que s’il refuse, la concurrence, elle, acceptera sûrement. Il réfléchira à deux fois avant de vous dire non.

Les frais de la renegociation de prêt immo

Renégocier un prêt immobilier avec son banquier peut engendrer des frais de dossier sur lesquels il faut se renseigner avant toute prise de décision. Un rachat de crédit, lui, peut en plus conduire au règlement de plusieurs autres factures, comme des frais de remboursement anticipés (FRA) réclamés par l’établissement bancaire du prêt immobilier d’origine. Il ne faut pas non plus oublier les diverses assurances inhérentes à tout crédit immobilier.
Il ne faut pas oublier de penser aux frais de courtage pour ceux qui comptent s’adresser à des courtiers en crédits. Certains professionnels ne font rien payer si vous les contactez via leur site Internet ou par téléphone puisqu’ils sont payés par la banque (1% de commission sur le capital emprunté). En revanche, si l’emprunteur passe en agence, il devra s’acquitter d’honoraires – ce qui est assez classique au final. Le réseau recommande à ses franchisés de prendre en moyenne 950 à 1 000 euros d’honoraires, mais cela peut varier en fonction de vos recommandations, de la complexité de votre dossier, etc. Dans tous les cas… c’est cher.
Certains courtiers vous feront payer quelque soit la méthode de contact donc ne vous faites pas avoir, comparez les différentes offres du marché : c’est à ça que servent nos simulateurs en haut de page !

Vous avez recherché : simulateur renegociation pret immobilier⎢

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 38 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *