Rachat de crédit partiel : regrouper ses dettes intelligemment



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Rachat de crédit partiel : regrouper ses dettes intelligemment

 

Vous avez au moins 3 prêts à rembourser, voire plus ? Le rachat de crédit peut vous aider à retrouver une bouffée d’oxygène. Toutefois, faire racheter l’ensemble de ses dettes peut parfois s’avérer moins avantageux : d’où le rachat de crédit partiel. Grâce à cette option, vous ne ferez racheter que les dettes qui ne vous procurent aucun avantage.

Afin de déterminer sur quels prêts pratiquer un rachat de crédits partiel, il est nécessaire de faire une simulation à l’aide d’indicateurs comme : vos revenus, le montant des mensualités, le taux ou encore la durée de remboursement.  Nous mettons gratuitement à votre disposition notre simulateur de rachat de crédit : simple, rapide et confidentiel, il vous permettra de déterminer votre situation.

Le rachat de crédit partiel c’est quoi ?

Une opération de rachat de crédit peut s’appliquer sur l’ensemble de vos dettes, ou seulement sur une partie. Dans ce dernier cas, on parle de rachat de crédit partiel. C’est une des meilleures solutions permettant de faire face à un endettement.

Il existe certains prêts qu’il n’est pas intéressant de faire racheter en raison de leurs modalités qui sont souvent profitables à l’emprunteur. Par exemple :

  • En matière immobilière : il y’a le Prêt à Taux Zéro (PTZ) qui est un prêt immobilier principalement destiné aux primo-accédants ; l’ Eco prêt à taux zéro ou encore le Prêt Epargne Logement (PEL).
  • En matière de crédit conso : il s’agit de tout prêt dont le remboursement arrive bientôt à son terme, ou dont les modalités comme le taux ou les intérêts sont très bénéfiques en raison d’une offre promotionnelle. On peut par exemple citer le prêt étudiant ou certains prêts personnels.

Avant de pratiquer un regroupement de prêts, assurez-vous de savoir s’il vous faut un rachat de crédit total ou partiel. Vous pouvez ainsi vous demander : dois-je racheter tous mes crédits ou seulement une partie ?

Pour cela, croisez les différents prêts souscrits à l’aide de notre simulateur et trouvez la bonne formule de financement.

Pourquoi faire un regroupement partiel de ses prêts ?

Le but est d’optimiser son budget afin d’augmenter son pouvoir d’achat. Par exemple :

Deux personnes vivant en couple ont un revenu global de : 5 800 €. Le total de leurs dettes à verser mensuellement s’élève à : 3 800 € dont :

  • 1 800 € de prêt immobilier
  • 2 000 € de crédits à la consommation

Avant le regroupement partiel de prêts, leur reste à vivre est de : 2 000 € 

Après le rachat partiel de crédits, leur reste à vivre pourrait passer à 2 500 ou 3 000 €.

Cet exemple purement fictif permet néanmoins de voir l’avantage de pratiquer un rachat partiel de crédit : en jouant sur la durée des différents prêts, les taux d’intérêts pratiqués ou encore le type de crédit à faire racheter, vous pouvez trouver la combinaison qui vous permettra de minorer le coût total de vos dettes.

Avec cette plus-value, vous pouvez soit réaliser une épargne, soit financer d’autres projets qui vous tiennent à cœur. Un locataire pourrait par exemple envisager de financer un projet immobilier afin de devenir propriétaire, tandis qu’un retraité améliorerait son pouvoir d’achat.

Si vous souhaitez éviter les calculs et formalités pour obtenir un rachat de crédit partiel, confiez votre projet à un courtier qui prendra tout en charge. Rapide et efficace, il vous aidera à mener à bien votre regroupement partiel de prêts.

En outre, vous pouvez également faire une simulation afin de définir vous-même les différents contours de votre projet de rachat de crédits.

Quels prêts inclure dans un rachat de crédits partiel ?

Cette question est capitale car en y répondant, vous serez en mesure de réduire le coût de vos dettes. Il faut donc identifier les différents prêts à inclure dans un rachat de crédits partiel.

Contrairement aux crédits à faibles taux d’intérêts et faibles mensualités, il existe des crédits avec des taux élevés et de grosses mensualités. Parmi ceux-ci, il y a principalement certains crédits à la consommation comme les prêts affectés, mais aussi le crédit renouvelable encore appelé prêt revolving.

  • Les crédits affectés : ils sont contractés par les particuliers pour financer des achats. Ce sont généralement le crédit auto ou le prêt travaux par exemple. Ils sont connus pour avoir des modalités parfois coûteuses selon l’offre.
  • Le crédit renouvelable : il résulte quant à lui de la mise à disposition d’une certaine somme d’argent sur le compte bancaire du bénéficiaire. Somme qu’il utilisera à son gré pour financer ses achats et qui se renouvèle au fur et à mesure. Il est connu pour créer des situations d’endettement voire de surendettement en raison de son taux d’intérêts élevé.
  • Les autres dettes : le rachat de crédits vous permet de faire regrouper d’autres dettes comme les découverts bancaires. Cela est également valable pour un regroupement partiel de prêts.

Si vous avez des dettes qui entrent dans ces différentes catégories, songez à l’opportunité de les faire racheter. Néanmoins, il ne s’agit pas là d’une règle générale car chaque situation est unique. C’est pourquoi nous vous recommandons toujours de faire une simulation afin de connaître votre situation et de choisir entre regroupement total ou partiel de dettes.

Vous avez recherché : Crédit pour Projet Professionnel⎢peut on faire racheter une partie de ses credits⎢rachat de credit partiel⎢

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 39 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Commentaire (1)

  • amrani Répondre

    En effet, il est même fréquent de conserver, par exemple, un prêt patronal ( le « 1% « ) ou un prêt à taux zéro, voire même un prêt immobilier conventionné. Tout dépend des caractéristiques de la demande et, en particulier, il convient nécessairement que le cumul de la mensualité du prêt de restructuration ajoutée à celles des crédits conservés ne dépasse pas le taux normatif d’endettement ( environ 40% des revenus mensuels retenus ), d’où la nécessité de déclarer les prêts que l’on souhaite conserver et de les justifier.

    30 mai 2018 - 22 h 24 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *