Rachat de credit naissance bébé



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Rachat de credit naissance bébé

La naissance de votre enfant entraîne des dépenses supplémentaires avec, parfois, une baisse de vos revenus. C’est peut être le moment de regrouper vos crédits.

Le rachat de crédit naissance est une formule de refinancement qui permet d’adapter un budget aux conséquences financières de l’agrandissement de la famille pour qu’il n’engendre que du bonheur.

 

– Quand je vois ta tête, j’en viens à me demander si la paternité est une condition bonne à la santé !

– Les premières semaines, je ne te le cache pas, c’est un peu dur. Réveil toutes les deux heures. Biberons. Pleurs. Berceuse… Je te mentirai en te disant que c’est de tout repos.

– Pourtant, vous vous étiez bien organisés, non ?

– Les travaux pour la chambre du petit ont été terminés à temps. Mais pour le reste, bof. C’est notre premier enfant et comme on dit, il essuie les plâtres. Nous aussi, d’ailleurs.

– Elizabeth se remet bien ?

– Comme un charme. Dès le lendemain elle était parfaitement rétablie. L’euphorie y est pour quelque chose : ça faisait longtemps qu’on l’attendait notre petit bout de chou. Par contre, elle a réalisé d’un coup ce que j’avais compris depuis longtemps : elle va devoir faire des choix.

– C’est-à-dire ?

– Ben tu sais, au cabinet, elle travaille souvent sans compter ses heures. Elle est comme ça, très consciencieuse. Il est peut être possible de conjuguer vie de mère et vie professionnelle mais les premières années, il faut quand même définir ses priorités. Et les siennes, maintenant, c’est de pouponner et je la comprends parfaitement.

– Qu’allez-vous faire, alors ?

– Elle va prendre un congé parental de trois ans et après cela elle pourra regagner son poste. Entre temps, c’est la caisse d’allocation familiale qui nous aidera à faire bouillir la marmite.

– Ca ne doit pas être bien lourd…

– Non, mais c’est la bonne solution. Moi je suis enseignant en collège, mes cours sont rôdés et mes horaires assez flexibles. Mais un enfant a besoin de sa mère encore plus que de son père et à présent c’est lui la priorité. Alors, bien sûr, on a calculé que nos revenus mensuels allaient baisser de pas loin de 1000 euros.

– Et vous allez faire comment ?

– Ben mon salaire de prof ne suffira pas, il faut être clair. Alors la solution c’est de passer par un prestataire en rachat de crédits . Comme je suis fonctionnaire , ils ne font aucune difficulté : ils ont même des offres spécialisées ! L’idée, c’est de rassembler et lisser nos charges contractées ces dernières années pour passer sans trop de soucis les trois années à venir.

– Tu avais beaucoup emprunté ?

– Il y a eu les travaux pour la chambre du petit. Et nous avions déjà quelques traites en cours, pour la voiture notamment. Rien de dramatique mais la naissance sera l’occasion de tout remettre à plat et de regrouper tous les crédits .

– Comment ça fonctionne ?

– En tant que fonctionnaire , je ne touche pas des fortunes. Mais mon emploi est assuré à vie, ce qui rassure logiquement les entreprises de rachat credit. J’ai opté pour une formule de prélèvement à la source : je touche mon salaire moins l’unique montant de mon crédit . Comme ça, je n’ai plus de difficultés à gérer mon budget et nous devrions traverser sans problème cette période de vaches maigres.

– C’est un choix original

– Plus j’y réfléchis, plus je suis persuadé que c’est le seul raisonnable : la famille, c’est le plus important.





Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *