Le lissage de prêts et le rachat de crédits



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Le lissage de prêts et le rachat de crédits

Le lissage de crédits porte sur les prêts immobiliers, en particulier le PTZ. Il en existe d’autres applications. D’aucuns utilisent cette expression plutôt que celle de « regroupement de crédits » pour désigner la même opération bancaire car elle est moins culpabilisante et même plus juste, à la notion de réduction des mensualités près. Le lissage de crédits et le rachat de crédits ont un objectif en commun : vous faciliter la vie !

Le lissage de crédits, dans sa définition orthodoxe, est une opération qui consiste à obtenir, à partir d’un ensemble de crédits immobiliers de montants et de durées d’amortissement différents, une mensualité constante pendante toute la durée du prêt de substitution. Le crédit « lisseur » compense pour cela les variations de mensualités et de durée inégales des crédits antérieurs.

Le lissage de crédits est souvent utilisé avec les crédits  immobiliers principaux et les prêts à taux zéro ( PTZ ) pour éviter les chevauchements et la hausse sensible de la charge de remboursement qui est souvent une source de difficultés pour les emprunteurs à revenus modestes. On parle alors de lissage de prêt à taux zéro ou de lissage de PTZ.

Il en existe une autre application plus marginale. Lorsqu’un emprunteur, candidat à l’accession à la propriété de son logement, a déjà un crédit à la consommation en cours ( automobile, prêt personnel ou autre ), sa capacité d’endettement est sévèrement amputée et, trop souvent, le crédit immobilier qu’il sollicite lui est refusé parce que son taux d’endettement dépasserait alors les 33%. C’est là que le lissage intervient. Certains établissements de crédits proposent soit de reprendre le crédit à la consommation et de « l’incorporer » au prêt immobilier pour étaler son remboursement sur la même durée que ce dernier, soit de consentir un prêt immobilier à paliers : le premier comportant une mensualité plus basse qui, ajoutée à celle du crédit immobilier, n’entraînera pas un taux d’effort supérieur à 33% et le second comportant une mensualité unique afférente au seul prêt immobilier d’un montant identique aux deux précédentes. Les mensualités sont ainsi « lissées ». Pour arriver à ce résultat, la durée d’amortissement du crédit immobilier sera plus longue qu’elle n’aurait été sans ce lissage, donc le coût du crédit s’en trouvera nécessairement augmenté. Ce montage, plus complexe, exige l’expertise d’un courtier en crédit immobilier ne fut-ce que pour savoir vers quel(s) établissement(s) de crédit pratiquant le lissage diriger la demande.

Dans le langage courant le lissage de crédits ( également appelé « fusion » de crédits ) est souvent synonyme de rachat de crédits, la connotation de resolvabilisation, autrement dit de correction d’un accident de parcours affectant la bonne gestion de ses finances personnelles et de « nouvelle chance » en moins. Ce terme de lissage de crédits est moins culpabilisant que celle de rachat de crédits ou même de restructuration financière.

Le rachat credit est bien une technique bancaire consistant à lisser la charge de remboursement d’un ensemble de crédits en cours dont les mensualités et les durées de remboursement sont différentes en l’orientant généralement à la baisse pour réduire son taux d’endettement, retrouver du pouvoir d’achat immédiatement et rééquilibrer durablement son budget. C’est bien une remise à plat dont il s’agit.

Le lissage de prêts et le rachat credit ont bien un objectif en commun : réduire le taux d’endettement d’un emprunteur pour lui permettre de rembourser confortablement son crédit et prévenir tout risque de surendettement.





Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *