Assurance pour rachat de crédit, le Guide

Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !




63 simulations en ligne réalisées aujourd'hui

Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Assurance pour rachat de crédit, le Guide

Depuis 1er septembre 2010, la loi Lagarde permet à tout un chacun de choisir son assurance emprunteur pour rachat de crédit, qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation pour acheter une friteuse dernier modèle ou d’un emprunt immobilier pour une villa avec piscine.

Lorsqu’une assurance n’est pas requise, par exemple pour les montants de faible ampleur, elle est fortement recommandée et bien entendu lorsque le montant financé est conséquent le prêteur exige la présence au moins d’une garantie décès invalidité, il vous faut donc une assurance pour un rachat de crédit, sauf exception.

Le rôle de l’assurance dans un rachat de crédit

assurance rachat de créditNous ne vivons pas uniquement dans un monde d’amour et d’amitié, ainsi la banque ou la société de crédit à laquelle vous vous adressez pour regrouper vos prêts ne va pas se gêner pour vous accorder un taux moins intéressant si vous ne choisissez pas son assurance, il s’agit donc d’avancer vos pions un à un sur l’échiquier de la négociation.

Commencez d’abord par demander tout bêtement un rachat de crédit, et attendez que l’on vous donne une offre, offre étant bien entendue effectuée avec l’assurance emprunteur que vous recommande le repreneur potentiel.

À partir du moment où vous avez son offre de crédit en main, il n’a plus le droit de baisser son taux pendant 15 jours, vous disposez donc de 2 semaines pour trouver une assurance emprunteur moins chère et revenir vers lui en disant : « j’accepte votre offre de prêt, mais je prends une autre assurance ».

Le prêteur ne peut refuser, sauf à motiver son refus. Votre assurance-emprunteur devra comporter un niveau de garantie équivalent à celui du contrat-groupe, à défaut son refus sera légitime.

Cette assurance est-elle obligatoire ? Oui !

Les organismes de rachat de crédits anticipe les situations précaires, qui peuvent entrainer des problèmes de remboursement de la part de la personne surendetté. De ce fait, les établissement de prêts se rattachent aux assurances qui assurent les remboursements mensuels des crédits en cas de licenciement ou tout autre problème de payement de la part de l’emprunteur.

L’affiliation à une assurance de rachat de crédit est obligatoire pour l’emprunteur, sous peine d’un refus automatique de la demande de rachat de crédit. Et sachez aussi que le contrat d’assurance est limité, c’est-à-dire que l’assureur n’effectuera les remboursements mensuels que périodiquement et sous conditions.

Les conditions nécessaires pour une assurance de rachat de crédits

Le contrat d’assurance d’un rachat de crédit est soumis à des conditions. En effet, l’assurance exclut ses services pour les personnes du troisième âge et pour celles dont l’état de santé n’est pas suffisant. L’assurance perte d’emploi n’est pas valable pour les personnes soumises à une perte d’emploi ou encore dans le cas d’un contrat à durée déterminé (CDD).

Pour l’assuré, la cotisation de l’assurance est déterminée suivant les possibilités de remboursement de l’emprunteur, un montant incluant les frais surtout lors d’une nouvelle adhésion. Vous avez aussi le choix entre l’assurance proposée par les organismes et une assurance indépendante que vous choisirez vous même. Vous pouvez très bien passer par votre propre assurance, si vous en avez déjà une.

L’AERSA

Il faut également prendre connaissance des avantages de l’AERSA ou la convention des organismes de prêts, des associations de malades et des assurances qui favorisent la souscription des malades à une assurance.
Les assurances d’un rachat de crédit sont nombreuses. Lorsque vous faites une demande de rachat de crédit, l’organisme de rachat de crédits vérifie vos capacités à rembourser un crédit demandé.

Comme d’habitude, faites jouer la concurrence

L’établissement financier se chargeant de regrouper vos prêts n’a pas le droit de vous imposer une assurance rachat de crédit plutôt qu’une autre, il vous propose évidemment la sienne ou tout du moins celle d’une société dans laquelle il possède des participations ou bénéficie de « marges arrières » (rétrocession de commission), cependant vous avez parfaitement le droit d’aller piocher parmi ses concurrents la garantie qui vous en offrira le plus pour de moindres cotisations.

Nous vous proposons d’effectuer la simulation de rachat de crédit qui suit pour savoir si vos garanties sont suffisantes pour souscrire à un rachat de crédit.

L’intérêt d’un intermédiaire en crédit

Outre qu’il cherche pour vous le meilleur prêteur, vous évite démarches, formalités et tracasseries et fait jouer la concurrence pour vous au niveau des conditions du rachat de credit, notamment au niveau du taux d’intérêt, il la fera également jouer au niveau de l’assurance-emprunteur. L’intermédiaire en opérations de banque en service de paiement est particulièrement bien placé à ce niveau et, le plus souvent, la baisse de la prime d’assurance fait la différence.

Lorsque l’assurance vous empêche d’obtenir votre regroupement de crédits :

En raison de l’âge et/ou de l’état de santé de l’emprunteur, l’incidence de la prime d’assurance-emprunteur sur le TAEG du prêt de restructuration peut le faire atteindre ou dépasser le taux d’usure et ainsi rendre l’opération impossible.

Si l’assurance-emprunteur est réputée facultative pour les crédits renouvelables pour cette raison précisément mais sans que l’âge du capitaine ou son état de santé y soit pour quelque chose, il va tout autrement du rachat de crédit consommation où cette assurance est exigée.

En matière de rachat de crédit immobilier, il est par contre possible de se passer de l’assurance rachat de crédit immobilier pour un couple dont le revenu de chaque membre est suffisant à lui seul pour garantir le remboursement du prêt. Autrement dit, la mensualité de ce dernier doit s’inscrire, à l’égard de chaque co-emprunteur, dans les normes d’endettement pratiquées par le prêteur.

Vous avez recherché : 3000 euros reste a vivre rachat de crédit⎢mentir pour faire un credit quesque je risque⎢prêt personnel au chômage⎢

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 38 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...


3 commentaires

  • juLIE Répondre

    Bonsoir,

    l’assurance décés-invalidité est elle obligatoire pour toute demande de rachat de crédits ? Est ce seulement à partir d’un certain âge ? j’ai 52 ans et je me porte très bien, je n’ai pas de problème de santé
    dans l’attente de vous lire

    17 mars 2020 à 11 h 18 min
    • amrani Répondre

      L’assurance décès invalidité n’est, par principe, pas obligatoire mais vivement recommandé pour l’acceptation de votre dossier

      22 mars 2020 à 18 h 56 min
  • frederic Répondre

    Bonjour, on m’a dit qu’il était possible de négocier les assurances des prêts et que l’on n’est pas obligé de prendre celle que la banque mettait en avant. Peut-on renégocier assurance prêt immobilier tout comme on peut renégocier un prêt ? Peut-on la faire racheter ? J’ai une assurance qui augmente le taux d’intérêt d’environ 1% et je me demandais si je ne pouvais pas en trouver une moins chère. C’est toujours ça de gagné. En revanche je n’ai pas trouver d’info auprès de ma banque me disant si je pouvais ou pas renégocier assurance prêt immobilier. C’est possible ?

    6 août 2019 à 10 h 21 min

Répondre à amrani Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *