Rachat de crédit auto : attention aux pièges !



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Rachat de crédit auto : attention aux pièges !

Que faire dans le cas où l’on n’a plus la capacité de rembourser ses emprunts, comme par exemple son crédit auto ? Il existe plusieurs solutions allant de la négociation directe avec l’organisme prêteur, la décision de justice pour un rééchelonnement de la dette ou encore le rachat pur et simple du ou des crédits auto par un tiers. S’il existe donc des solutions, il faut toutefois être très prudent, surtout dans le cas d’un rachat de crédit auto.

Une accumulation de crédits auto peut entraîner un véritable krach financier personnel. Même en surveillant ses finances avec minutie et en dépensant au minimum pour les besoins de la vie courante, il est parfois impossible de s’en sortir sans une aide extérieure. Une solution s’offre à nous dans ce cas extrême : faire racheter son ou ses crédits auto par une société spécialisée. Attention toutefois, car il n’y a pas que des organismes sérieux sur le marché alors que les offres foisonnent sur Internet, par exemple. Avant de s’engager dans une telle démarche, il est bon de comparer l’offre de rachat avec la valeur des remboursements à effectuer sur les crédits auto en cause. En effet, les taux pratiqués, parfois excessifs, sont masqués par le regroupement de la dette et son étalement sur une durée très longue. En fin de compte, même si les mensualités sont abordables, on le paye très cher.

Solution amiable

Une première démarche indispensable à faire, c’est de contacter le ou les organismes prêteurs afin de trouver une solution à l’amiable de faire un rachat de credit auto. Il est également possible de passer par la justice afin d’avoir le temps de se refaire une santé financière, par exemple pour obtenir un délai suffisant pour retrouver un emploi. Dans ce cas, et après avoir d’abord tenté de négocier avec les organismes financiers, il est possible de s’adresser au Tribunal d’instance local afin de faire jouer l’article 1244-1 du Code civil. Il permet en effet de reporter jusqu’à deux ans le remboursement des sommes dues, sans pénalité. Il s’agit bien d’un report ou d’un nouvel échelonnement du ou des crédits. L’emprunt est donc toujours dû et doit donc être remboursé suivant la décision du tribunal.

S’informer sérieusement

S’il ne vous reste que la solution du rachat de crédit automobile, il est bon de s’informer très sérieusement avant de signer quoi que ce soit. Il est déjà possible de se rapprocher de son organisme bancaire habituel qui peut proposer une solution acceptable financièrement. L’avantage, c’est que le suivi pourra être fait avec votre conseiller habituel et donc faciliter vos relations. On peut aussi se renseigner auprès d’un institut de consommation local et de lui demander son avis. Il peut aussi donner des pistes sur des organismes de sa connaissance. Il est également possible de contacter un travailleur social qui pourra suivre les démarches avec vous et trouver des pistes pour faciliter le rachat de crédit auto. Pour cela, on peut s’adresser à la mairie. Enfin, on peut s’adresser à la Préfecture de résidence pour joindre la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) qui peut être d’un grand secours et bonne conseillère dans ce type de dossier.





Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *