L’hypothèque et la caution en rachat de crédit



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit
Hypothèque et co emprunteur pour rachat de crédit

L’hypothèque et la caution en rachat de crédit

Les établissements de prêt qui recevront votre demande de regroupement de prêt  étudions avec attention votre dossier avant de vous l’attribuer, cela leur permettra d’éviter d’éventuels problème avec le remboursement des mensualités. Un établissement prêteur auquel vous demandez un rachat de crédit doit s’assurer des risques d’impayés des mensualités.

Avant d’accorder un rachat de crédit, l’organisme demandera une garantie de remboursement de capital, comme une hypothèque sur vos biens immobiliers ou une caution par un tiers.

En sus, on vous demandera d’autres dossiers comme des pièces justifiant votre situation financière  à savoir des bulletins de salaires, ou des échéanciers de prêts.

Vous devez aussi avoir une situation personnelle saine : à savoir ne pas être fiché  à la Banque de France, avec un âge raisonnable.

L’hypothèque dans un rachat de crédit

Hypothèque et co emprunteur pour rachat de créditPour obtenir un prêt il est indispensable d’offrir une garantie de remboursement à l’organisme prêteur comme un bien immobilier. Il peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire.

L’organisme a le droit de vendre votre bien et se payer sur le prix de la vente, si vous ne pouvez plus payer vos mensualités.

Un acte notarié authentifie l’hypothèque. Une hypothèque varie selon la valeur du prêt et soumis au taux légal de publicité foncière  soit 0,715 % du montant du prêt.

La vigilance est de mise car la valeur du bien immobilier doit être équivalente au montant des crédits à racheter. Une estimation au préalable de vos biens par un agent immobilier ou par un notaire est indispensable.

La caution en tant que garantie extérieure

La caution reste la dernière solution si vous ne possédez pas de bien immobilier.

Dan un cautionnement, un tiers, appelé co-emprunteur, s’engage sans contrepartie à payer à votre place vos mensualités si vous manquez à vos obligations sur le paiement des mensualités.

Le cautionnement peut aussi s’effectuer par un organisme qui s’engage à se substituer à vous contre rémunération. Le taux de rémunération est de 2 à 3 % du montant du prêt en moyenne.

L’hypothèque est une option intéressante que la caution financièrement. Toutefois la caution est comporte moins de risque que l’hypothèque.

 



1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 39 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *