Les frais d’un regroupement de crédits



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit
réussir son rachat de crédit

Les frais d’un regroupement de crédits

Si vous venez seulement d’arriver sur la planète Terre la semaine dernière, vous croyez alors au mot « gratuit » et l’on ne peut que se réjouir pour vous car il paraît que tous les naïfs iront au paradis.

Frais d'un rachat de créditNous vous souhaitons cependant d’y arriver le plus tard possible et proposons de vous assister durant ce joyeux séjour sur notre planète, avec cette première leçon : rien n’est gratuit dans ce bas monde, pas même le fait de regrouper vos crédits.

– Ce n’est pas vrai, je n’ai rien payé pour mon rachat de credit.

– Oui c’est vrai, tout du moins pas encore, et si cela se trouve vous avez eu raison. En fait, un regroupement de prêts coûte de l’argent, à commencer par les frais de dossier, l’éventuelle commission de courtage en cas de bonne fin, les pénalités de remboursement anticipé s’il y en a ainsi que les frais relatifs à la levée et la souscription d’une nouvelle hypothèque si besoin est.

La bonne nouvelle c’est que tout établissement financier digne de ce nom se fera une joie d’ajouter le coût total de l’opération au montant de votre refinancement et que vous ne devrez rien à ce titre tant que vous n’accepterez pas une offre.

Exemple de rachat de credit avec frais:

Monsieur et Madame Dupont doivent encore 70 000 € sur leur voiture et des crédits renouvelables qu’ils ont souscrit pour acquérir des biens de consommation divers et des services auprès de 4  sociétés de crédit différentes. Un courtier (IOBSP) leur propose de regrouper ces emprunts au sein d’un prêt de restructuration rentrant dans la catégorie « rachat de credit conso » , qu’ils rembourseront sur une durée semblable avec un taux inférieur à celui qu’ils ont actuellement, et pour preuve il leur démontre que le montant des intérêts qu’ils paieront après ce regroupement est inférieur à ce qu’ils auraient payé s’ils avaient laissé les choses telles qu’elles sont, sans tenir compte ce nouvelles « pioches » dans les réserves.

Seulement, cette opération va coûter 4200 € en frais divers tels que listés plus haut. Qu’à cela ne tienne, le repreneur se propose donc de leur prêter non-pas 70 000 €, mais 74.2000 € afin que Monsieur et Madame Dupont n’aient pas à puiser dans leurs économies pour payer les frais relatifs à ce refinancement tout à leur avantage.

 

Opération valable ou pas valable ?

Si effectivement les intérêts que Monsieur et Madame Dupont vont payer sur 74.200 € sont inférieurs à ceux qu’ils auraient payés s’ils n’avaient pas fait racheter leur crédit, oui l’opération est valable.

Dans d’autres cas, ce n’est pas la baisse du coût du crédit qui est recherchée mais celle de la mensualité pour desserrer l’étau d’un malendettement ou récupérer du pouvoir d’achat. Pour parvenir à baisser significativement le montant de l’échéance, il ne suffit pas de jouer sur le taux, le levier le plus efficace est bien entendu la durée. En l’augmentant, on baisse la mensualité parce qu’on rembourse moins vite,  mais on paie des intérêts plus longtemps. Au bout du bout, même avec un taux plus bas, le montant sera plus élevé. L’augmentation du coût du crédit correspond au service rendu par la diminution du taux d’effort : pouvoir d’achat récupéré, sérénité retrouvée et tracas en moins …

 

Opération valable ou pas valable ?

Faites faire une simulation de rachat de credit  à un IOBSP et décidez en toute connaissance de cause de ce qui est bon pour vous ou ne l’est pas.

 

Emprunter les frais d’un rachat de crédit

Non, un regroupement de prêts n’est pas gratuit, même si les emprunteurs n’ont absolument rien à débourser de leur propre poche.

Cette formule est bien évidemment largement prisée par tous les ménages, cependant à la lecture de ces quelques lignes lorsque l’internaute qui aura lu ces lignes lira sur des publicités un peu trop racoleuses : « vous n’avez rien à payer », ils pourront maintenant interpeller l’annonceur en lui lançant : « ah bon, c’est vous qui payez les frais ? ».



Vous avez recherché :

pret sans justif de salaire⎢

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *