Le rachat de crédit : une question de confiance



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit

Le rachat de crédit : une question de confiance

Choisir un Intermédiaire en Opération Bancaire à qui confier la recherche de votre regroupement de crédits revient à choisir un partenaire. Le contact et la confiance sont des éléments déterminants.

Comment le faire ? Sur des éléments factuels ou sur le feeling ?

C’est un choix qui influera sur le résultat de la démarche et qui doit ne doit donc pas être fait à la légère !

– Alors, tu as donc fini par te tirer d’affaire ?

– Oui, mais ça n’a pas été sans mal. En fait, la solution c’était de passer par une formule de rachat de crédits . A présent, mes créances sont toutes rassemblées, lissées sur plusieurs années et je peux tenir le coup financièrement.

– C’est si simple que ça ?

– En théorie, ça pourrait l’être. En pratique, j’ai été confronté à un sacré casse tête et ça a été plutôt stressant. Parce que, vois tu, trouver le bon prestataire, c’est compliqué.

– Mais pourquoi n’as-tu pas tout simplement fait appel à ta banque ?

– Ca a été mon premier réflexe, d’autant que la plupart des banques propose à présent des formules de regroupement de crédits. Mais, paradoxalement, ils ne sont pas parvenus à me proposer de réponse satisfaisante. En fait, ils vendent des prestations bancaires comme des produits dans un supermarché : tu trouves ce qui te plaît, tant mieux. Tu ne le trouves pas, et bien le vendeur, avec la meilleure volonté du monde, ne pourra pas te l’offrir. Moi, mon problème c’est que je suis commercial et mon salaire comporte une forte part variable. Comme les banques refusent de prendre des risques, je me retrouvais avec des taux très élevés. Je suis donc passé par une entreprise indépendante qui offre toute une palette de solutions et qui se charge des démarches et des formalités.

– Un prestataire en rachat de crédits ?

– On les appelle « Intermédiaire en Opération Bancaire ».  Mais là aussi, tu imagines bien qu’il y a de tout. J’ai fait des recherches sur internet et, après avoir examiné leurs sites à la loupe, j’en ai appelé plusieurs avant de tomber sur le bon.

– Comment ça s’est passé ?

– Le premier, j’ai immédiatement compris que je ne ferai pas affaire avec lui : j’avais à peine commencé à lui expliquer mon cas qu’il avait déjà des formules miracles de rachat de crédits , toutes prêtes pour résoudre tous mes soucis. Je n’avais plus qu’à signer un contrat et il s’occuperait de tout. Moi, je ne crois ni au père Noël, ni aux miracles et surtout pas quand il s’agit d’argent. Par la suite, j’ai eu encore deux expériences douteuses, l’une avec des gens qui ont mis deux semaines avant de me rappeler, l’autre avec une société dont les tarifs étaient complètement prohibitifs. Et puis, je suis tombé sur le bon.

– Comment as-tu su que c’était le bon ?

– On peut appeler ça l’intuition mais moi je parlerais plutôt de contact humain. Finalement, le rachat de crédits , c’est comme la plomberie ou la mécanique automobile : il y a des données factuelles, bien sûr, mais quand on choisit de travailler avec quelqu’un, on le fait parce qu’on a confiance.

Je suis tombé sur une dame qui, déjà, a pris le temps de m’écouter et qui m’a posé des questions précises sur ma situation, sans chercher à esquiver les problèmes ou à noyer le poisson. Ensuite, elle m’a expliqué sa méthode : elle allait rassembler toutes les pièces de mon dossier, bâtir une stratégie de désendettement et, d’une certaine manière, le vendre aux établissements bancaires. Elle apporterait sa crédibilité, son expérience et sa capacité à négocier le meilleur taux de remboursement. Enfin, elle ne se rémunérerait qu’en cas de succès et sa commission, raisonnable comparée aux autres, serait incluse dans le refinancement.
Je n’avais pas besoin d’être fin psychologue pour comprendre que j’étais en face d’une personne sérieuse, honnête et efficace. La suite m’a donné raison : quelques semaines après, mes crédits étaient rassemblés et lissés et mes finances enfin remises à plat. Elle s’était occupée de tout en ne tenant constamment informé de l’évolution de mon dossier; une véritable opération « clef en main », la gentilesse en prime !





Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *