La renégociation de prêts : un marché florissant



Besoin d'un rachat de crédit ?
Décrivez-nous votre projet afin que nous puissions trouver les meilleures offres pour votre profil !


Nous comparons pour vous le plus large panel du Marché

organisme rachat de credit
Simulation rachat de crédit immobilier

La renégociation de prêts : un marché florissant

La crise financière qui sévit sur les économies depuis plus de 5 ans a amené les banques à durcir leurs conditions d’accès au crédit, faisant chuter de plus de 25% le volume de prêts distribués en 2012 par rapport à l’année précédente. Un paradoxe quand on sait que les taux d’intérêt fixes ne cessent de descendre et viennent d’atteindre un nouveau record en janvier.

La nouvelle réforme sur les conditions d’accès du PTZ 2013, jugée trop timorée, ne sera sans doute pas suffisante pour relancer un marché de l’immobilier complètement exsangue.

Des conditions de taux particulièrement favorables à la renégociation

Négociation rachat de crédit immobilierLe marché de la renégociation risque quant à lui de battre quelques records en 2013 si le niveau bas des taux d’intérêt se maintenait.

Jugez-en plutôt : alors que les taux fixes sur 20 ans se situaient aux alentours de 5% il y a trois ans, un bon dossier peut prétendre aujourd’hui à bénéficier d’un taux de 3% sur la même durée.

 

Les conditions d’un rachat de prêt immobilier

Sachez toutefois qu’un taux bas ne garantit en rien la rentabilité de l’opération. En effet, de nombreux facteurs interviennent et il est préférable de faire une rapide simulation avant d’entamer les discussions avec les banques.

En général, trois éléments impactent le coût final de l’opération :

  1. Les pénalités de remboursement anticipé : elles figurent dans l’offre préalable et sont en général de l’ordre de 3% du capital restant dû.
  2. Les frais de garantie : si le prêt initial a fait l’objet d’une hypothèque, vous devrez procéder à une mainlevée. Comptez environ 1000 € de frais pour un prêt de 150 000 €. En revanche, si vous avez opté pour une caution mutuelle, sachez que des organismes comme Crédit-Logement restituent la part des cotisations correspondant au fond mutuelle de garantie (de l’ordre des 2/3 de la prime versée). Le nouvel emprunt fera quant à lui l’objet d’une nouvelle prise de garantie.
  3. Les frais de dossier sur le nouvel emprunt : ils sont en général négociables si vous passez par un courtier en crédit. Sinon, comptez de 0,5 à 1% du montant du nouvel emprunt, plafonné en moyenne à 800 € .

Le résultat final de la renégociation dépendra d’une part de l’écart entre le taux du nouvel emprunt et le taux initial et d’autre part de la durée restant à courir. Seule une étude de refinancement établie par un professionnel vous permettra de déterminer avec certitude si la renégociation est rentable.



Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *